Une récente étude menée aux États-Unis et réalisée par Ponemon Institute, en partenariat avec IBM révélait que les internautes avaient peu confiance dans les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter pour protéger leurs données. Pourtant, garantir la confidentialité des données est un enjeu de taille pour toute organisation : une faille de sécurité a des répercussions négatives sur l’image de l’entreprise concernée, comme sur sa santé financière.
L’étude a en effet indiqué dans son enquête annuelle « Cost of Data Breach » le coût total moyen d’une faille de sécurité pour les organisations. Aux États-Unis, un vol de données personnelles ou confidentielles coûte ainsi 7,4 millions de dollars en moyenne. La facture est moins élevée pour les organisations françaises qui doivent tout de même compter sur un coût moyen de 3,5 millions de dollars pour une faille de ce type.

Infographie: Le coût des failles de sécurité | Statista