Paris accueille ce week end la première édition de l’exposition « Maker Faire ». On peut y découvrir le phénomène du Maker Mouvement au travers de démonstrations, ateliers et conférences. Le 104 , un bâtiment d’exposition de la ville de Paris,  accueille ce samedi 21 juin et le dimanche 22 juin 2014, une  exposition d’un type bien particulier qui mérite le détour . Les exposants appelés « Makers » sont des inventeurs, des créateurs qui partagent la passion de la création, du «  do it yourself » sous toutes ses formes  (couture, menuiserie, cuisine, impression 3D, robotique, physique, chimie…).  Une exposition dans laquelle l’informatique prend une place prépondérante.logo-maker-faire-paris-500x180

Une nouvelle époque

Avec l’arrivée des micro-robots, des imprimantes et des scanners 3D, des cartes d’interface de programmation, une nouvelle génération de créateurs indépendants sont entrain de crée une révolution similaire à ce que fut la micro-informatique dans les années 80-90, et à ce que fut Internet dans les années 90. Crée en Californie, en 2006 , l’exposition a franchit l’atlantique. «  L’idée de l’exposition est d’associer des pratiques traditionnelles, comme la menuiserie ou la cuisine aux outils du futur », expliquait à la presse  Dale Dougherty, rédacteur en chef du magazine américain « Make » et créateur de la manifestation.

 Passer du code informatique à l’objet concret.

Il s’agit d’un évènement original qui reflète l’évolution de notre société, celle ou l’internet des objets qui est passé entre les mains de milliers d’inventeurs. Nous vivons aujourd’hui une situation similaire à celle de la micro informatique, et celle-ci concerne, par exemple, le processus de fabrication apporté par les technologies autour de l’impression en 3D.Carlos-Asmat-196x108 Cette révolution technologique est en pleine effervescence, et c’est pourquoi il est intéressant d’aller constater sur place l’ampleur et l’intérêt de celle-ci. On peut assister au 104  à des démonstrations des  logiciels utilisés pour préparer les différentes créations et découvrir des imprimantes 3D de différentes factures, susceptibles de produire des produits très variés. La réalisation d’une simple chaise est un exemple concret de cette révolution. Qui aurait pu imaginer, il y a quelques années que nous assisterions en direct à la production d’une chaise en plastique avec des produits de recyclage ?bits-3dMakerFaire-custom4

Des acteurs du logiciel participent au mouvement

Sur un stand ciblant les programmeurs, Intel présente son offre de cartes Galileo et de nombreux outils de développement . La présentation de scanners 3D, que l’on peut voir fonctionner stimule l’imagination.C’est aussi  l’occasion d’assister en direct à la création d’applications dans le cadre du concours organisé par MathWorks concernant la programmation d’un robot. Il s’agit de projets open-source réalisés uniquement à l’aide de pièces produites par une imprimante 3D, associées à quelques composants électroniques. Un aperçu très cohérent du phénomène maker faire est proposé par la société Leroy-Merlin dans un camion exposition, un véritable atelier qui embarque des outils de fabrication numérique (découpeuse laser, imprimante 3D…). DSCN6305 De nombreuses conférences-débats sur les différents aspects de cette nouvelle approche de l’informatique permettent de réfléchir à l’implication de ces nouveaux ateliers de fabrication numérique dans nos vies. Pour les visiteurs, l’atmosphère que l’on peut trouver dans l’open-source est surprenante avec cette volonté de partager, d’accueillir les questions, les suggestions, bref de débattre sereinement.

L’essentiel est de participer

Au delà des présentations et des conférences, l’originalité de cet évènement est d’impliquer directement le visiteur dans des ateliers pour qu’il s’initie à des réalisations simples. Comme le nom de l’exposition le reflète aussi, un des objectifs est de transformer le visiteur-spectateur en acteur. Pour les informaticiens passionnés  qui auront pu participer à la présentation de l’exposition, vendredi 20, l’impression générale perçue était celle d’une véritable révélation, celui du phénomène « Make »,et  qu’il y avait eu un avant, et que désormais il y aurait un après…   Pour en savoir plus http://www.makerfaireparis.com http://www.104.fr Les horaires : samedi 21 juin de 10h à 19h dimanche 22 juin de 10h à 18h Le lieu : le 104 est situé au 5 rue Curial 75009 PARIS Métro : Riquet