Tesla, Apple, Google, tous les géants de la Silicon Valley sont engagés dans une course à la voiture autonome : moyen de transport de demain, elle est également très attendue du public, qui voit en cette nouvelle façon de conduire un gain de temps et de sérénité.
Pourtant, ce ne sont pas ces entreprises très exposées qui semblent les mieux engagées dans cette compétition à l’innovation. Selon les données du Cologne Institute for Economic Research, les entreprises allemandes dominent le domaine. Bosch, équipementier automobile et fabricant d’électroménager, a ainsi déposé 958 brevets liés à la conduite autonome entre janvier 2010 et juillet 2017. Audi et Continental, également sous drapeau allemand, détiennent respectivement les deuxième et troisième places du classement.
Google, malgré ses investissements dans cette technologie, ne revendique que 338 brevets déposés sur la même période.

Infographie: Qui mène la course à la voiture autonome ? | Statista