La fin semble proche pour les smartphones tournant sous Windows Phone : malgré des débuts relativement encourageants, les smartphones de Microsoft n’ont pas réussi à imposer leur système d’exploitation, faute d’avoir pris à temps le virage du smartphone.

Selon les données de Kantar Worldpanel, l’OS de Microsoft ne détient plus que 2,8 % des parts de marché en France, alors qu’il en concentrait encore 13 % deux ans plus tôt. En Espagne et en Chine, le système d’exploitation est devenu encore plus insignifiant, étant passé sous la barre du 1 % de part de marché détenues.

Infographie: Windows Phone, le mal-aimé des OS mobiles | Statista