Lancé en septembre 2008, le premier smartphone Android, connu sous le nom de G1 aux États-Unis et de Dream en France, vient de fêter ses 10 ans.
Depuis, le marché du smartphone est devenu très concurrentiel, si bien que les fabricants innovent sans relâche pour s’attirer les faveurs des consommateurs. Dans cette course à la première place, les systèmes d’exploitation jouent un rôle primordial : s’ils sont trop peu répandus ou aux performances limitées, ils pèsent sur les ventes des modèles.
Comme le montre notre graphique, Android est aujourd’hui devenu le système d’exploitation de référence, détenant près de 85 % des parts de marché au niveau mondial. Pourtant, il en détenait à peine 23 % en 2010.
Les parts de marché de l’iOS sont, elles, relativement constantes depuis 2010 (15,6 %) et s’élèvent en 2018 à 15,1 %. Les deux leaders des systèmes d’exploitation ne laissent par conséquent que des miettes à leurs concurrents, qui se partagent maintenant moins d’un pourcent des parts de marché.

Infographie: Android et iOS : un solide duopole | Statista