Alphabet vient d’annoncer des résultats financiers record pour son exercice 2018. Le géant de la tech a vu son bénéfice net augmenter de 143 % par rapport à 2017 et a empoché 30,74 milliards de dollars (26,91 milliards d’euros) contre 12,67 milliards de dollars (11,09 milliards d’euros) l’année précédente. Près du tiers de ce bénéfice, soit 8,95 milliards, provient du dernier trimestre de l’an dernier. Les revenus d’Alphabet sont presque intégralement générés par l’activité Google et plus de 80 % du chiffre d’affaires est constitué par les revenus publicitaires.

Alors que le bénéfice annuel de l’entreprise vient d’atteindre un niveau record, notre graphique rappelle que ce dernier a pourtant été amputé de 5 milliards de dollars (4,34 milliards d’euros) à la suite de l’amende infligée par la Commission européenne pour abus de position dominante. En 2017, les charges additionnelles d’impôts dues à la réforme fiscale américaine (Tax Cuts and Jobs Act) et une autre amende de l’UE avaient approximativement raboté le bénéfice d’Alphabet de moitié.

Infographie: Google signe un bénéfice record en 2018 | Statista