Peut mieux faire : c’est le constat implacable que l’on peut tirer de l’étendu de la 4G en France. L’Hexagone fait ainsi partie des neuf pays européens où la population a accès moins de 70 % du temps à la 4G, à l’instar de l’Italie et l’Allemagne.
Quant à la vitesse moyenne de connexion, elle est également loin d’être satisfaisante pour les Français, à seulement 25,1 Mbps d’après les données OpenSignal. Sur le podium de la vitesse de connexion se trouvent la Norvège, qui culmine à 42,2 Mbps, ainsi que les Pays-Bas et la Hongrie. Leurs habitants ont par ailleurs accès à une connexion 4G environ 90 % du temps.

Infographie: La lente arrivée de la 4G en France | Statista