Pari réussi pour Spotify : alors que le Suédois avait opté pour une introduction en bourse directe, moins commune que la classique IPO, sa première journée à Wall Street s’est clôturée sur une valorisation de 26,5 milliards de dollars selon le Financial Times.
Un succès qui permet au géant du streaming musical de se distinguer parmi les plus importantes entrées en bourses d’entreprises tech. Derrière Alibaba et Facebook, dont les valorisations avaient dépassé les 100 milliards de dollars lors de leur IPO, la prouesse de Spotify est d’autant plus notable que les valeurs technologiques voient leurs cours baisser depuis la révélation du scandale Facebook/Cambridge Analytica.

Infographie: Spotify, le Suédois qui a conquis Wall Street | Statista