La blockchain a enfin trouvé une application dans la téléphonie mobile. La startup Sirin Labs, basée en Suisse, lance aujourd’hui le premier smartphone à utiliser la technologie blockchain. Baptisé « Finney », ce téléphone commercialisé à près de 1 000 dollars joue la carte de l’ultra-sécurité et propose notamment un périphérique spécialement conçu pour les transactions de cryptomonnaies.
Depuis sa naissance avec le bitcoin il y a dix ans, la technologie blockchain trouve désormais des applications prometteuses dans bien d’autres secteurs que les cryptomonnaies, notamment dans l’optimisation des chaînes logistiques et des échanges commerciaux.

Mais comme le montre l’infographie ci-dessous, les entreprises qui ont accumulé le plus de financement par capital-risque pour se développer ces dernières années restent pour la plupart spécialisées dans les cryptomonnaies. Toutefois, selon les données fournies par GP. Bullhound, deux entreprises du top 10 ci-dessous ont une activité principale qui n’est pas liée aux monnaies virtuelles. Il s’agit de R3, qui travaille sur l’optimisation des transactions commerciales, et de Digital Asset, spécialisée dans la sécurisation d’infrastructures financières.

Infographie: Les entreprises leader dans la technologie blockchain | Statista