Java, Python, Excel, Machine Learning, méthodes Agiles, Test logiciel et data science comptent parmi les hard skills phares du moment selon le nouvel Index Degreed.

La plateforme d’upskilling/reskilling Degreed publie ses nouveaux Index 2021 des compétences classées comme les plus importantes par les développeurs, les chefs produits et les analystes commerciaux.

Il en résulte trois TOP 10 assez différents et complémentaires qui illustrent les « hard skills » (autrement dit les savoir-faire) du moment alors que, parallèlement, les RH focalisent de plus en plus leur attention sur les « soft skills » (les qualités émotionnelles et sociales), la pandémie ayant bouleversé les pratiques et exigé chez les collaborateurs de vraies qualités d’adaptation.

Néanmoins, la crise – qui accompagne et prolonge les effets de la pandémie – encourage aussi les entreprises à favoriser les mouvements internes plutôt que l’embauche. Et par voie de conséquence, elle impose aux entreprises d’intensifier leurs efforts pour faire évoluer les compétences de leurs collaborateurs d’autant que les technologies évoluent vite et les Business se cessent de se réinventer pour survivre.

Retraining (recyclage professionnel), Reskilling (reconversion professionnelle) et Upskilling (perfectionnement professionnel) s’imposent comme 3 mots clés incontournables du monde de l’emploi pour les années à venir. Sans ces pratiques, les entreprises auront le plus grand mal à retenir les talents et à assembler des équipes leur permettant de suivre le rythme effréné des innovations et de la transformation numérique.

« Il est essentiel d’examiner régulièrement les compétences dont les gens disent avoir besoin pour travailler efficacement, car cela est lié à leur productivité et à la qualité de leur travail, explique David Kuntz, head of data science chez Degreed. Plus de quatre travailleurs sur dix affirment ainsi que le manque de confiance en leurs compétences impacte leur travail et que les tâches prennent plus de temps à accomplir. ».

TOP 10 DES COMPETENCES 2021 SELON LES DEVS

Pour les développeurs, les compétences en développement et la connaissance de certains langages de programmation arrivent sans surprise parmi celles essentielles pour bien faire leur travail. Machine Learning et Intelligence Artificielle se placent désormais en bonne position tout comme le « Test Logiciel » qui demeure une compétence assez transverse des différents index établis pour 2021 par Indeed.

      1. Java
      2. Python
      3. Programmation
      4. Architecture logicielle
      5. Machine learning
      6. Ingénierie logicielle
      7. Intelligence artificielle
      8. Test logiciel
      9. SQL
      10. Linux

     

    TOP 10 DES COMPETENCES 2021 SELON LES CHEFS PRODUITS

    Les chefs de produits ont évidemment une perspective un peu différente. Selon eux, les compétences essentielles en 2021 dans leur domaine sont :

    Les dix compétences les plus fréquemment citées par les chefs de produits sont les suivantes :

          1. Gestion de produit
          2. Stratégie produit
          3. Leadership
          4. Planification produit
          5. Développement de nouveaux produits
          6. Gestion du cycle de vie
          7. Gestion de projet
          8. Marketing produit
          9. Partenariats stratégiques
          10. Stratégie de commercialisation

     

    TOP 10 DES COMPETENCES 2021 SELON LES ANALYSTES COMMERCIAUX

    Autre poste, autres compétences. Les analystes commerciaux mettent en avant Excel mais aussi la maîtrise des méthodes agiles ainsi que la Business Intelligence :

          1. Analyse commerciale
          2. Microsoft Excel
          3. Analyse/Exploitation de données
          4. Gestion de projet
          5. Business Intelligence
          6. Méthode Agile
          7. Planification de projet
          8. Développement Agile
          9. Reporting
          10. Test logiciel

     

    Pour David Kuntz, « ce qui est intéressant dans ces résultats, c’est que, pour chaque poste étudié, les compétences ne changent pas de manière significative quel que soit le secteur d’activité. Un chef de produit dans la finance doit posséder les mêmes compétences qu’un chef de produit dans le secteur manufacturier. Cela signifie que le marché des chefs de produits, des ingénieurs logiciel et des analystes commerciaux de talent ne se limite pas au secteur d’un employeur ou à un seul service. Les employeurs doivent avoir une vue plus large lorsqu’ils s’efforcent de trouver les bons candidats, car de nombreuses compétences au sein de ces postes sont transférables d’un secteur à l’autre et d’une fonction à l’autre. Ils peuvent élargir leur recherche de candidats, tant en interne qu’en externe. Cela est particulièrement pertinent pour les postes en tension comme l’ingénierie logicielle, où il existe une pénurie de talents reconnue ».