Des sites Internet très graphiques et instructifs permettent de suivre au jour le jour, via des tableaux de bord interactifs, l’évolution mondiale de la pandémie Covid-19. Voici notre sélection des plus utiles…

La pandémie de coronavirus bouleverse notre quotidien personnel et professionnel. Tout en restant confiné chez soi, chacun peut suivre l’évolution de la pandémie grâce à différents tableaux de bord publiés sur Internet. Au-delà de leur intérêt informationnel, nous nous sommes aussi penchés sur les technologies utilisées.

AVERTISSEMENT PREALABLE :
Attention ! Les cybercriminels se frottent les mains ! Mais pas au gel hydroalcoolique… Aux dollars… La pandémie est une aubaine car rien ne vaut l’affolement du public pour briser les défenses, profiter de la naïveté et de l’angoisse, et réussir des attaques de phishing ou de compromission. Non seulement les fausses apps mobiles se multiplient (l’application française CoviDom a elle-même droit à ses fakes) mais les faux tableaux de bord en ligne aussi ! Des pages Web malveillantes se présentant comme des sites de suivi, contiennent du code pour miner des bitcoins ou plus fréquemment du code explorant les vulnérabilités connues des navigateurs et des systèmes pour infiltrer des malwares ou dérober des informations personnelles (via le malware AZORult notamment). Les chercheurs de Reason Labs ont repéré sur le Web plusieurs faux tableaux de bord qui dérivent directement des codes publiés en open source par de vrais sites de suivi officiels. Ils ont l’air identiques au vrai mais exécutent en tâche de fond leurs actions malveillantes. Soyez donc vigilants !

BING Suivi Covid-19

Microsoft Bing a lancé un tableau de bord très visuel et interactif. En cliquant sur un pays, on obtient le nombre de cas déclarés, de guérisons et de décés. Un panneau latéral affiche également des actualités relatives au Coronavirus dans ce pays.
Les données sont compilées de différentes sources en open data : CDC · WHO · ECDC · Wikipedia
Techniquement, le tableau de bord utilise les API de Bing Maps (virtualearth.net). Il est principalement programmé en TypeScript et s’appuie sur le framework Node.js. Il exploite également l’outil d’analyse comportementale Clarity et fait appel à des fonctions Serverless « Azure Functions ».
Sauf erreur de notre part, le site ne semble s’appuyer sur l’outil de visualisation en ligne Power BI de Microsoft bien que cela aurait été entièrement possible.

URL : https://www.bing.com/covid

 

John’s Hopkins University

Très visuel, le site offre une vision mondiale de la pandémie au premier regard. Outre la mappemonde, des listes affichent les pays par ordre décroissant. La mappemonde offre deux vues : une des cas combinés depuis le début et une des cas actuellement actifs. Différentes courbes permettent de comprendre les effets exponentiels de l’infection. Le tout reste très grand public.

Côté des technologies, le tableau de bord est intégralement composé à l’aide de l’outil « ArcGIS Online », produit par ESRI Geospatial Cloud et son ESRI Living Atlas. ArcGIS Online est un outil interactif pour relier aisément des personnes, des lieux et des données à l’aide de cartes interactives.

Le code source du tableau de bord et de ses algorithmes Big Data est disponible sur GitHub : https://github.com/CSSEGISandData/COVID-19

URL : https://www.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

 

NextStrain nCov

C’est sans aucun doute le site le plus scientifique et le plus technique de notre sélection. Il permet notamment de se rendre compte des évolutions et mutations du virus au cous du temps. Mieux encore, une fonction d’animation permet d’afficher en accéléré la façon dont le virus s’est répandu et comment il a évolué en passant d’un pays à l’autre.
Ce tableau de bord est probablement trop technique pour l’internaute juste curieux mais il est d’une aide précieuse pour tous les chercheurs et experts médicaux.
NextStrain propose par ailleurs des tableaux de bord similaire pour les précédentes grandes épidémies virales comme la grippe, l’Ebola, etc.

Techniquement, le tableau de bord s’appuie directement sur les données que se partagent les différents laboratoires d’analyse du monde (via GisAid.org). Il utilise une technologie d’affichage dénommée « Auspice », un web app en open source de visualisation conçue pour présenter et rendre interactive des données phylogénomiques et phylogéographiques. Le code source d’Auspice est accessible ici : https://github.com/nextstrain/auspice

URL : https://nextstrain.org/ncov

 

HealthMap Novel Coronavirus

Si vous aimez les animations, la HealthMap est un site bien plus facile d’accès et plus spectaculaire. Ce site vous diffuse un vrai film catastrophe qui n’a malheureusement rien de la science-fiction. Fruit du travail de plusieurs universités à travers le monde, la carte animée s’appuie sur des données compilées, filtrées, préparées puis publiées en open source (https://github.com/beoutbreakprepared/nCoV2019).
Techniquement, la carte interactive a été construite avec le kit de développement de MapBox, un éditeur spécialisé dans l’affichage de données géolocalisées sur le Web et les plateformes mobiles. Mapbox propose notamment un outil « Mapbox Studio » pour permettre à ceux qui n’ont pas de connaissance en programmation de créer aisément des tableaux de bord mixant données et cartes.
A noter que la filiale chinoise de Mapbox a été la première à proposer un tableau de bord de suivi en ligne. Ses auteurs expliquent dans un billet de blog comment ils ont procédé.

URL : https://www.healthmap.org/covid-19/

 

COVID19 InfoDemics Observatory

C’est l’un des tableaux de bord les plus étranges et les plus politiques de notre sélection. Le site n’utilise pas les sources de données des laboratoires mais la masse de messages publiés sur Twitter et une IA pour analyser l’évolution du ressentiment et de l’état d’esprit de la population à l’échelon mondial et à l’échelon de chaque pays. C’est plutôt instructif pas nécessairement très scientifique (même si une tonne de modèles mathématiques viennent ici s’appliquer pour faire parler la donnée) et en tout cas très original.

Le site s’appuie sur les technologies de Machine Learning de CoMuNe Lab. Côté affichage, le tableau de bord est conçu à l’aide des technologies Vue.js (framework open source pour construire des interfaces utilisateur), Vuetify (framework open source de composants UI), D3.js (une bibliothèque open source javascript pour manipuler des données et créer des graphiques) and d3nic (un outil qui simplifie la création de graphes à partir de D3js).

URL : https://covid19obs.fbk.eu/

 

COVID-19 CASES – Starter Dashboard

Ce tableau de bord ressemble comme deux gouttes d’eaux à ceux que vous avez dans votre entreprise pour gérer votre Business ? Rien de surprenant à cela. Il est effectivement réalisé avec le logiciel Tableau et publié sur le cloud public de l’éditeur « Tableau Public » !
Il a été conçu en collaboration avec Mapbox qui fournit les composants de géospacialisation intégrés dans ce dashboard Tableau.
Tableau Software a également écrit un article sur l’art de représenter ce genre de données et les risques liés à une mauvaise exploitation des informations en donnant l’exemple des tableaux affichés par la BBC sur l’épidémie et jugés trompeurs.

URL : https://public.tableau.com/profile/covid.19.data.resource.hub#!/vizhome/COVID-19Cases_15840488375320/COVID-19Cases

 

COVID-19 Surveillance Dashboard

Produit par l’université de Virginia, ce tableau de bord n’est pas le plus complet ni le plus instructif mais il utilise des technologies un peu différentes des autres.
L’affichage de la carte mondiale est assurée au travers des technologies HERE, de celles d’ArcGIS et de la bibliothèque javascript d’affichage de graphes AmCharts.

URL : http://ncov.bii.virginia.edu/dashboard/

 

COVID19 WebGL Visualization

Ce site n’apporte aucune information nouvelle par rapport à ceux précédemment présentés et se contente des statistiques de base. Mais il se démarque par son affichage tout en 3D qui a attiré notre curiosité technique. Ecrit en JavaScript, le site exploite le framework ReactJS mais surtout le moteur 3D BabylonJS qui s’impose chaque jour un peu plus comme le moteur open source de prédilection pour afficher n’importe quel élément 3D au travers d’un navigateur. Un site qui est donc surtout une belle démo technologique à visiter pour le plaisir des yeux..

URL : http://hiteshsahu.com/CoronaVirus

 

[Ajout du 23 mars 2020]
COVID-19 Global Cases 

Simple et clair, ce tableau de bord résume les tristes décomptes nationaux et internationaux. Son principal intérêt toutefois est d’être disponible en open-source et de s’appuyer sur des technologies open-source. Ainsi la cartographie est celle d’OpenStreetMap, la conception du tableau de bord s’appuie sur R Shiny et sur les librairies Shinydashboard, Tidyverse, Leaflet, Plotly et WBStats. L’auteur explique comment il a construit ce tableau de bord et livre ses codes sources dans un billet publié sur TowardsDataScience.

URL : https://chschoenenberger.shinyapps.io/covid19_dashboard/

 

[Ajout du 24 mars 2020]
HERE Tracking Coronavirus COVID-19


Le spécialiste de la cartographie HERE a développé lui aussi son propre tableau de bord de suivi en open-source. Bien sûr, ce Dashboard est avant tout une illustration de ses propres technologies. Le tableau de bord est en effet composé à l’aide des API « HERE Vector Map Tiles » et « HERE Data Hub » que les développeurs (notamment d’entreprises) peuvent facilement appeler pour enrichir leurs dashboards BI ou leurs Apps métiers. Le code source est disponible sur GitHub et un papier de blog explique en détail comment ce tableau a été construit.

URL : https://app.developer.here.com/coronavirus/

 

Pour terminer, il nous semble important de signaler également le site officiel du gouvernement français qui propose un point quotidien, une infographie qui récapitule tout ce qu’il faut savoir pour se protéger et protéger les autres, ainsi que l’une des FAQ les plus complètes du net. A l’heure où les réseaux sociaux colportent les fake news à une célérité encore supérieure à celle de propagation du virus, ce site doit être considéré comme la seule source fiable d’informations quant aux mesures en vigueur.

 



[Mise à jour du 24/03/2020] Ajout du site HERE Tracking Coronavirus (avec code en open source)
[Mise à jour du 23/03/2020] Ajout du site COVID-19 Global Cases Open Source
[Mise à jour du 18/03/2020] Ajout du site COVID19 WebGL Visualization.
[Mise en ligne 17/03/2020] Première publication.