L’attribution d’un contrat cloud de 10 milliards de dollars pour moderniser l’infrastructure informatique de l’armée américaine est depuis deux ans un véritable feuilleton plein de rebondissements. Une vraie Saga façon Dallas qu’InformatiqueNews regarde perçoit comme une série TV… Et comme pour toutes bonnes séries, le mois de septembre marque le début d’une nouvelle saison…

Le monde de l’IT a sa série à rebondissement… Celle-ci n’est pas fictive, mais bien réelle. Elle n’est pas diffusée à la TV mais elle pourrait inspirer bien des scénaristes.

Rappelons rapidement les saisons précédentes. En 2018, ce que l’on considère comme la première saison, le Département de la Défense américain (DOD) lance un appel d’offres pour trouver son futur prestataire de modernisation des moyens informatiques. Un contrat « d’infrastructure conjointe des entreprises de défense », surnommé JEDI, de type « Winner Gets All » (un seul vainqueur emporte toute la mise) convoité par 9 fournisseurs de cloud américain. Rapidement tous sont écartés, notamment IBM, Oracle et Google, et deux restent en lice : AWS et Azure. La saison 2 démarre en octobre 2019 avec l’attribution surprise du contrat à Azure, alors qu’AWS était donné favori. Le cloud d’Amazon va alors multiplier les manœuvres judiciaires pour bloquer l’exécution du contrat… Il reproche une intervention directe du président américain dans cette histoire (ennemi personnel de Jeff Bezos) et affirme que non seulement sa technologie est supérieure à celle d’Azure mais aussi que Microsoft ne satisfait à certaines spécifications réclamées par le département de la défense.

Et c’est parti pour la saison 3

Nous nous étions quittés en Mai dernier sur un twist scénaristique inattendu. Alors qu’AWS a réussi à suspendre la mise en œuvre du contrat, le DOD annonce s’accorder un délai de 120 jours pour réexaminer les arguments d’AWS et éventuellement réviser sa position…

La saison 3 a démarré ce Week End avec l’annonce par le DOD, qu’après examens des objections d’AWS, il réaffirme sa décision d’attribuer le contrat à Azure : « l’offre de Microsoft continue de présenter la meilleure valeur » explique les portes-paroles du Pentagon.

Bien évidemment, l’histoire ne va pas en rester là. Comme à chaque épisode, on assiste à une véritable guerre verbale par billets de blog interposés entre les deux plus grands acteurs du cloud public.

« Nous apprécions qu’après un examen attentif, le DOD ait confirmé que nous offrions la bonne technologie et le meilleur rapport qualité-prix », écrit Frank Shaw, porte-parole de Microsoft. « Nous sommes prêts à nous mettre au travail et à faire en sorte que ceux qui servent notre pays aient accès à cette technologie indispensable. »

Dans la foulée, les porte-paroles d’Amazon écrivaient de leur côté que « le DOD a eu l’occasion de remédier aux nombreuses erreurs d’évaluation décrites dans notre protestation, de garantir des règles du jeu équitables et honnêtes et, en fin de compte, d’accélérer la conclusion du litige. Malheureusement, le DOD a rejeté cette opportunité. »
Le ton de cette saison 3 est donné! AWS a confirmé sa volonté de poursuivre son combat juridique, ce qui nous promet encore des mois et des mois de rebondissements et de nouveaux épisodes…

À suivre !

La grande saga du « Contrat JEDI » :

Tous les épisodes de la Saison 2 :

Tous les épisodes de la Saison 1 :